La Short Stay Week : 5 jours pour prendre un temps d’avance

Attention, concentration de matière grise pour les hébergeurs !
La Semaine de la Location Saisonnière (Short Stay Week), organisée par une équipe française, est réservée à ceux qui souhaitent s’informer sur les tendances les plus solides, les meilleures méthodes et les technologies vraiment utiles pour augmenter leurs flux. 150 conférences de 45mn et des ateliers (avec replay) composent ce rendez-vous indispensable. Offrez-vous les conseils et l’accompagnement des meilleurs professionnels de la communication et du marketing hôtelier. Save the date: 22-26 nov.

unnamed
Plus de 180 intervenants partageant leur expertise, plus de 200 sessions, jusqu’à 10 sessions-formations en simultané… La Semaine de la Location Saisonnière (Short Stay Week) va fourmiller d’idées et de préconisations précieuses pour les hébergeurs, les conciergeries, les property managers etc. Cette semaine riche en informations est fondée sur les bons chiffres de la location saisonnière, choisie par 35% des vacanciers français et 32% des européens, selon le baromètre 2021 d’Europ Assistance. C’est considérable, et pourtant, ce secteur n’avait pas, en France, de rendez-vous professionnel dédié. Ce défaut est donc réparé par le premier grand événement du genre, organisé en distanciel et consacré à l'industrie de l’hospitalité assurée par les indépendants. "En mode physique, jamais nous n'aurions pu réunir autant d'experts, cela aurait été impossible", concède Marie Pistinier, présidente du Syndicat français des Professionnels de la Location Meublée (SPLM), fondatrice de l’agence parisienne Lokim (location d’appartements meublés dans la capitale) et organisatrice de cette semaine riche en infos stratégiques et recommandations.

Avec le parrainage de l’EHHA (European Holiday Home Association) et du SPLM, 5 jours de formation à la carte sont l’occasion de connaître les chiffres du moment, les tendances et les bonnes pratiques, avec des experts délégués par Booking, elloha, Abritel… de lundi 22 novembre à vendredi 26 novembre, en visio et en replay.
Pour les propriétaires d’hébergements, voilà une superbe chance de profiter des recommandations de spécialistes 100% terrain. Cette "conférence de conférences" est la première qui ne se concentre pas exclusivement sur les marchés anglophones. La langue française permettra de saisir toutes les subtilités et de prolonger la discussion si on le souhaite.

Lire aussi :
Les locations de vacances, toujours plus présentes, toujours plus pros

marie-5-2
Marie Pistinier, présidente du SPLM Syndicat français des Professionnels de la Location Meublée (SPLM)

"Ce rendez-vous est un besoin"

Les thèmes abordés feront le tour exhaustif de la question de l’hébergement indépendant en cette fin 2021, avec des données extrêmement actualisées. Amélioration des performances et du chiffre d’affaires, expérience clients, modèles d’accueil, marketing digital et réseaux, nouveaux concepts digitaux, notoriété, visibilité, fiscalité des particuliers… le programme est dense.

elloha : Quels sont les grands enjeux de cette semaine spéciale ?

M. Pistinier : notre mode de séjour et son écosystème sont importants, nous avons une vraie culture, nous sommes un pan majeur du tourisme et nous avons besoin de nous réunir entre semblables, de prendre conscience de notre poids, qui est majeur. Il existe des salons de l’immobilier et du tourisme, mais notre secteur n’avait pas son rendez-vous dédié, spécialisé, alors qu’il représente un tissu économique important en France, avec des emplois locaux et indélocalisables. La participation du secteur de la location saisonnière au "consommer local" est reconnue, nous favorisons le rayonnement des régions, des villes et de la destination France. Ce point de rencontre était une nécessité.

Nouveau call-to-action

Quel est le principe ?

Tout est basé sur le contenu. Les intervenants ne vont pas faire la promo de leur entreprise, ce n’est pas un salon de la location saisonnière. Chacun partagera ses avancées, un contenu de qualité, une information intéressante. Nos échanges de bonnes pratiques permettront d’animer des ateliers sur les tarifs, des idées pour travailler plus vite, agir sur les avis pour soutenir les réservations, sécuriser les clients etc. Nous allons provoquer un immense brainstorming pour que les meilleurs exemples des uns puissent être mis à profit par les autres, via le tchat. Toutes les interventions seront dynamiques, et elles seront consultables une année, en replay, jusqu’à la prochaine édition, par les personnes qui choisiront la formule payante.
shutterstock_1676998309
Rido / Shutterstock.com

Nouveau call-to-action

Vous mettez l’accent sur le rural...

Oui, deux sessions porteront sur l’éco-responsabilité, notamment pour apprendre à enlever les clichés sur cet aspect de plus en plus important. Le développement des territoires et la mise en valeur des terroirs seront au cœur d’autres discussions, ce qui ne manquera pas d’intéresser les hébergeurs et les Organismes de Gestion de Destinations (OGD). Nous aurons avec nous Philippe Sueur, président de l’Association Nationale des Élus des Territoires Touristiques, qui rassemble plus d'un millier de stations classées et communes touristiques de toute taille.

Pouquoi consacrer 9 sessions à la réservation directe ?

C'est un objectif fort, sur lequel nous mobilisons des intervenants très différents et très complémentaires. Augmenter la portion de résas en direct, c’est LE sujet ! Mais il n’est pas encore traité comme il se doit en France. Les grosses plateformes de type Airbnb et Booking sont très présentes chez nous, mais ce phénomène tend à s’inverser aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, où les hébergeurs tentent, avec succès, de retrouver une relation directe avec les clients, sans passer par les OTAs qui prélèvent des commissions. La résa en direct sera abordée, pour diversifier et remoduler les canaux de distribution. Nous organisons pour cela une journée "Book direct", le vendredi 26, mais il y aura aussi d’autres interventions dès mardi 23 novembre.

Conférences sur la résa en direct

  • "Plus de trafic direct et une meilleure conversion sur votre site web : la vraie puissance de vos avis dévoilée".
    Par Christophe Salmon, cofondateur de la société Revyoos.
    Mardi 23 novembre de 12h à 12h45.

  • "Développez vos réservations directes malgré une distribution digitale tous azimuts", avec des clés pour booster vos réservations directes et votre visibilité, tout en jonglant entre les nouvelles exigences clients.
    Par Emmanuelle Pons-Ribot, marketing manager elloha.
    Mardi 23 novembre de 12h à 12h45.

  • "Comment obtenir plus de réservations directes", avec 9 conseils de pros.
    Par Jean-Baptiste Bouteille, Key Account Manager France chez Your.Rentals et Adrien Dubrez, Sales & Key Account Manager France chez Your.Rentals
    Mardi 23 novembre de 14h à 14h45.

  • "Planifiez votre contenu sur les réseaux sociaux pour attirer plus de réservations directes".
    Par Jenn Boyles, strategist, marketer, designer and coach
    Mardi 23 novembre de 15h à 15h45.

  • "Emotion, expérience, passion et aventure, le pouvoir du contenu pour obtenir davantage de réservations directes".
    Par Louise Brace, fondatrice de Rental Tonic.
    Jeudi 25 novembre de 10h à 10h45 et vendredi 26 novembre de 15h à 15h45

  • "Comment générer des réservations directes en utilisant les 9 meilleurs conseils développés par nos experts sur la base de leur expérience".
    Par Marcelo Grisolia, Executive Creative Director chez Your.Rentals et Judit González, Business Development Representative Spain chez Your.Rentals.
    Jeudi 25 novembre de 10h à 10h45.

  • "Utilisez vos partenaires technologiques pour maximiser les réservations directes, collaborez avec vos fournisseurs de PMS et web pour générer des réservations directes".
    Par Robin Morris, fondateur de Bookster et Kelly Odor, Marketing Director de Bookster.
    Vendredi 26 novembre de 11h à 11h45,

  • "Comment générer des réservations directes à partir de Facebook".
    Par Yvonne Halling, fondatrice de Bedandbreakfastcoach.com
    Vendredi 26 novembre de 16h à 16h45

Lire aussi :
18% d'investissements supplémentaires dans les maisons d'hôtes !

unnamed--1-

Vous insistez sur la langue française...

Oui, car nous souhaitons que les hébergeurs français et francophones puissent se former et s’informer sans effort. L’anglais aura sa place, mais il y aura notamment deux jours en français, mardi 23 et mercredi 24. Nos compatriotes sont habituellement peu présents sur les salons internationaux, pour des questions de langue. Nous avons tenu compte de cette barrière, tout en organisant un événement intégralement européen.

Inscrivez-vous sans attendre à la Short Stay Week !

. Formulaire. Code promo de 25% sur l’inscription (SSW25).

. Programme quotidien détaillé

. Site web

Lire aussi :
Les 11 critères vérifiés par les clients avant de réserver votre hébergement