Le sport en chambre ... levier de la relance 2021 ?

Fini la salle de sport ? Les clients qui se croisent au vestiaire et les traces de transpiration sur les poignées du vélo elliptique ? Pour relancer leur clientèle "hype", certaines compagnies hôtelières n'hésitent pas à équiper certaines de leurs suites. Et si 2021 devenait l'année du sport en chambre ?

Sous les coups de la crise épidémique, le secteur hôtelier travaille d'arrache-pied à son redémarrage en étant parfaitement conscient que ce dernier va passer par des remises en question encore inimaginables il y a un an. La tendance la plus lourde - l’hôtellerie peut devenir un second chez soi - relevait encore des vues de l'esprit ante-covid. Désormais, toutes les études et tendances convergent: certains clients veulent tout, à l’intérieur, comme à la maison. Cette évolution pourrait aussi concerner la cuisine sur place, chacun faisant sa “popote” dans sa chambre. Elle concerne déjà le travail en vacances, pour les télétravailleurs de toutes générations et pas seulement les millenials, nés avec un arobase dans l’alphabet.
Cette métamorphose de l’hébergement devenant un “home sweet home” pour quelques heures ou quelques jours, peut s’élargir. Le prochain invité est le sport pratiqué en appartement, transposé dans les chambres d’hôtes ou chambres d’hôtel.

habitacion-gym2
Chambre Supérieure avec espace fitness de l'hôtel VP Plaza España, Madrid © VO Hoteles

Oui au sport en hôtellerie

Une étude développée par Accor et DAN DNA démontre que le fait de pouvoir faire du sport lors d'un séjour à l'hôtel est devenu un facteur de choix : les clients de loisirs préfèrent les séjours qui leur permettent d’entretenir un mode de vie sain. Le rapport qualité/prix, un lit confortable, un petit-déjeuner inclus dans le tarif sont des facteurs indispensables, mais la qualité de la nourriture et la possibilité de faire du fitness sont devenus décisifs. Les établissements équipés ont la chance de pouvoir aspirer ce public. Certains, conçus pour cela, mettent en avant le cadre, le fitness et le sommeil, à égalité. Ils proposent des “vacances fitness”, souvent associées à une alimentation saine. Le Covid-19 a fait prendre conscience à de nombreux clients “qu’il est bon d'avoir son propre équipement de gym, car beaucoup ont encore peur de s'entraîner avec d'autres personnes", observe Victoria Batten, directrice des ventes et du marketing au Langham New York, sur la Cinquième Avenue.

Nouveau call-to-action

Hong-kong ouvre la voie

La période la plus dure du Coronavirus a généré une poussée d’inventivité variée chez tous les hôteliers. Une offre d'entraînements sportifs en chambre est devenue la norme dans de nombreux hôtels haut de gamme. La chaîne Mandarin Oriental Hotel Group parie sur la remise en forme, pendant le Covid et pour après, en partenariat avec la plate-forme vidéo Grokker. Les clients profitent du yoga, du pilates et autres contenus de fitness gratuits dans ses établissements du monde entier. Aux USA, Mandarin sollicite le système de fitness interactif Mirror. Cet entraîneur digital mobilise l’Intelligence Artificielle pour vous entraîner à plus de 50 genres d’activités fitness, avec même du kickboxing et de la cardio. Cette stratégie est née au siège du groupe, à Hong Kong. "Il y a une prise de conscience croissante du besoin d'options de remise en forme dans la chambre", suggère Jeremy McCarthy, directeur de l’unité “Spa et bien-être” de Mandarin Oriental, qui observe une segmentation des envies : "les séances collectives sur un même rythme, autour d’une même activité, c’est bien terminé". L’entraînement physique est devenu spécialisé et personnalisé, pendant que l’un veut faire du yoga, l’autre pratique le CrossFit etc.

Comment faire dans un hébergement indépendant?

Le sport intégré comme une prestation ne fait pas encore partie des standards de l'hôtellerie, hormis dans une grande proportion d’établissements de luxe. Les chambres d’hôtes et gîtes de campagne ou villages ne devraient pas devoir s’équiper… car la nature environnante est une immense salle de sport. Oui mais….la météo n’est pas toujours clémente et surtout, l’éducation urbaine de certains voyageurs est leur art de vivre. Il ne faut pas décevoir ces voyageurs, ouverts à la découverte, mais disposant de certains réflexes citadins, dont on ne se défait pas. Ces clients sont à servir comme s’ils étaient en ville, avec un équipement d’intérieur. Ce qui fera la différence, c'est l’emplacement que vous choisirez pour poser un vélo d’appartement ou un espace avec tapis de sol, poids libres ou barre fixe : avec une belle vue sur l’extérieur, vous capitaliserez cette prestation. La promotion photo que vous en ferez sur vos canaux transformera cette touche sport et santé en argument. Une autre manière de prendre soin de votre image, de prendre soin des autres et d’inspirer encore plus confiance.

woman doing advanced yoga pose
Yoga, pilates ... un tapis (garanti, nettoyé) déposé dans une chambre ... c'est le début d'un ré-orientation vers les nouvelles attentes "bien être". Photo by Katie Bush / Unsplash