20% des français auraient déjà réservé leurs vacances d'été

La dernière étude réalisée par Opinion Way confirme qu'un français sur deux se rendra dans un hébergement payant tandis que la grande majorité attend encore un signal fort du gouvernement... et des hébergeurs, pour réserver !

Interrogés du 17 au 21 février dernier par Opinion Way, pour le compte de Belambra, les français ont confirmé qu'ils comptaient bien partir en vacances cet été (46%) en dépit des incertitudes qui planent sur la situation sanitaire mais, même s'ils regardent activement où aller, ils ne sont qu'une minorité à avoir déjà reçu leur confirmation de réservation. Sur cette population, un tiers (36%) aurait déjà réservé; ce qui représente 20% du total des français, à date.

Si seulement 1 français sur 10 (11%) envisage de réserver à la dernière minute, 19% d'entre eux attendent un signal fort du gouvernement (une annonce sur la date certaine de sortie des restrictions les plus fortes) pour réserver les hébergements qu'ils ne se privent pourtant pas de consulter sur internet depuis quelques semaines déjà ...

facebook_elloha

En 2021, la dernière minute ne devrait donc concerner que les ultra-retardataires (ou les très grands sceptiques ...) car, près de 51% des français interrogés comptent bien "boucler" leur réservation dès les prochaines semaines voire, au plus tard, quand le gouvernement fera son annonce de ré-ouverture, comme ce fut le cas le 11 mai 2020 avec l'annonce d'Edouard Philippe.

S'agissant des hébergements en clubs ou en villages de vacances, 47% des Français vont programmer leur recherche-réservation dès la fin de ce mois de mars tandis qu'une petite minorité (2%) assure vouloir attendre le dernier moment.

Mais attention, les annonces seules ne suffiront pas : selon cette même étude Opinion Way, 40% des Français se disent prêts à réserver immédiatement leurs vacances si l'hébergeur propose une offre d’annulation gratuite... Mieux vaut, par conséquent, si ce n'est pas déjà le cas, vous lancer dans ce genre de propositions pour capter dès que possible un léger matelas de réservations ...

Enfin, toujours selon cette étude, ==plus d’un Français sur deux n’exclut pas de partir en hébergement payant cet été où les garanties sanitaires semblent jouer en faveur des opérateurs professionnels versus celles offertes par les "particuliers". Cet élément est donc à valoriser dans vos communications si ce n'est pas déjà fait ...