Affichez la liste des centres de test Covid proches de chez vous

Par ces temps de "reprise potentielle" et de retour à une forme d'inquiétude, il n'est pas inutile de jouer la carte de la transparence pour rassurer complétement vos clients. L'enjeu est de continuer à faire circuler une information limpide vers vos clients pour éloigner le virus, conforter leur décision de réserver dans votre "aire" et ne pas gâcher leurs vacances. Dans votre établissement, le défi est d'évoquer le virus pour ne pas en faire une obsession.

Après l'urgence, l'information apaisée

Suite à la mauvaise surprise du mois de mars, qui nous a tous plongé dans l'inconnue du confinement lié au Covid-19, nous avons (assez) rapidement accepté des comportements nouveaux, des précautions, des quelques accessoires à porter et des habitudes (vielles comme le monde) à proscrire. Moins de 6 mois après l'arrivée massive de la pandémie en Europe et en France, l'adaptation se normalise et se tranquillise. En ces temps de reprise et d'inquiétude, aucun effort ne doit donc être relâché.
Si vous avez correctement négocié ce virage inédit, vous avez certainement crevé l'abcès rapidement en signalant la "chose" auprès de vos clients : gel hydroalcoolique à disposition, distanciation, logos invitant à porter le masque (quel ascenseur d'hôtel n'a pas sa signalétique multilingue sur le sujet ?). Il vous appartient maintenant de prolonger ce "pack basique Covid", généralement inventé sur votre propre initiative, par de l'information.

Coronavirus Stay at home. Save the NHS, protect lives. Leaflet from the government with advice. Coronavirus, stay indoors, stay at home, don’t go out, government advice, covid-19, protect the nhs, save lives
Photo par iMattSmart / Unsplash

Les mesures de base restent valables

elloha vous invitait dès juin à rassembler les infos Covid-19 adaptées à votre territoire, sur une page spéciale créée sur votre site Internet (avec déclinaison sur vos réseaux sociaux). Nous vous avons suggéré de rendre sympathique le port du masque, pour ne plus subir cette protection obligatoire. L'achat de masques en bonne quantité est aussi une solution, qui peut devenir une politesse et un "plus" de bienveillance qui soignera votre image. Ces invitations stratégiques sont toujours utiles, mais l'actualité du virus et particulièrement pour ces prochaines semaines qui nous conduiront jusqu'à la fin de saison, ce sont aussi les centres de dépistage. Ces lieux, rares il y a quelques semaines, se multiplient en cours d'été. Leur repérage devient stratégique pour de nombreux voyageurs.

Nouveau call-to-action

Affichez la liste des centre de tests proches de chez vous

Voc clients seront rassurés de pouvoir consulter chez vous la liste des centres proposant les fameux tests de dépistage virologique, salivaires, nasaux ou sanguins. Placez des informations simples dans votre hall, ou tout espace approprié, mais aussi sur vos supports digitaux. Ce geste simple aidera à évacuer les aspects négatifs de l'état émotionnel de vos clients après un trajet fatiguant. Cela les rassurera aussi avant leur départ, par le web.

Les familles à trois générations, comportant une personne risque (une grand-mère ou un grand-père), les profils en surpoids, vous seront reconnaissants de cette facilité. Pour développer vos supports de communication, trouvez les informations sur la page spéciale du ministère des solidarités et de la santé. Complétez éventuellement la liste, ou actualisez-là, en puisant dans les sites des Agences Régionales de la Santé, dans la presse de chez vous et sur les réseaux sociaux liés à votre secteur géographique. Tenez compte des labos de tests mobiles et en drive, de plus en plus nombreux : procurez-vous les dates de leurs tournées et disponibilités. Transformez les austères énumérations d'adresses de centres de tests en informations agréables, chapeautées par des mots simples : "Restez tranquille, testez-vous".shutterstock_1675175770
Parallax Production / Shutterstock

Attention, l'accès au dépistage n'exige plus d'ordonnance médicale. Ce dimanche, dans « Le Parisien », Olivier Véran, le ministre de la Santé , a annoncé que tous les tests PCR étaient désormais gratuits et ce dernier a indiqué que l'arrêté publié samedi dernier "permettait à n'importe qui de bénéficier d'un test virologique PCR entièrement remboursé sans avoir besoin d'une ordonnance et sans avoir à se justifier de la démarche ni à présenter des symptômes".