Jamais sans mon chien ! Airbnb mesure le "pet-friendly"

Levons toute mauvaise interprétation, le "pet-friendly" correspond aux hébergements "amis des animaux" et donc accordant à leurs propriétaires (et leurs amis à quatre pattes) le meilleur accueil. Cet été, le toutou sera donc un véritable atout pour attirer davantage de réservations. Selon Airbnb, pour la saison qui démarre, 40% des annonces Airbnb autorisant les animaux de compagnie sont déjà réservées, preuve que l’argument "pet-friendly" n’est pas un gadget. Sous l’effet du Covid, les familles (incluant les animaux !) veulent partir en bloc, sans laisser "personne" en gardiennage !

Il y aura un avant et un après Covid pour les tribus qui partent en vacances, car le public est désormais encore plus amateur de cohésion familiale … incluant les animaux de la famille !

La thématisation affinitaire des hébergements envers la gent animale n’est pas nouvelle, les mots clés "dog-friendly" et "pet-friendly" sont porteurs depuis de nombreuses années, mais désormais, on sait qu’un gîte ou une location de vacances peut tirer fortement profit de cette opportunité, et multiplier ses réservations cet été et cet automne.

Airbnb a même chiffré cette (grosse) tendance : au 15 juin, 40% des annonces autorisant les animaux de compagnie était déjà réservées, assure Emmanuel Marill, DG Europe de la célèbre plateforme. La France est le premier pays européen en matière d’offres de logements pet-friendly … et une recherche filtrée sur cinq utilise la section "logement accueillant les animaux", soit 20% des guests Airbnb. Énorme !

Airbnb ne fait pas les choses à moitié et, forte de cette tendance, la plateforme a signé un partenariat avec la Société Protectrice des Animaux (SPA) pour "encourager les propriétaires d’animaux domestiques à voyager en leur compagnie".

L’incitation est claire, il est même recommandé de prévoir un programme d’activités pour son Médor à soi, car il n’est pas un bagage ! L’enjeu de "préparer sa prochaine escapade avec son ami à quatre pattes" est fort, dans un pays où plus d’un foyer sur deux possède un animal de compagnie.

Les chats ne sont pas lésés, la campagne "Very Cat Trip" est même vouée à éviter leur abandon, car la SPA redoute que les néo-propriétaires qui ont adopté pendant le confinement n’abandonnent leur animal.

--r-gions-Pet-friendlya

Une option / filtre à ajouter d’urgence sur les offres et une page à créer sur votre site

Cette année, on dénombre plus de 20 % des annonces françaises portant la mention "animaux acceptés" sur Airbnb. Les logements ajoutant cette option, en plus de "Lit pour bébé", "Espace de travail dédié", "Brasero" ou "piscine", augmentent leurs chances de résas, car les clients utilisant le "filtre animaux" sont de plus en plus nombreux, a dévoilé Adlene Djekiref, regional manager Airbnb France, lors de notre webinaire conjoint, le 23 juin.

La plateforme souligne : "Notre communauté d'hôtes accueillant des animaux ne cesse de s'agrandir et répond ainsi à la demande croissante des voyageurs pour ce type d'hébergement". Les propriétaires qui le peuvent verront se garnir leur planning de réservations en ajoutant l’option magique, ou presque.

Attention, toutefois, une offre au rabais n’ira pas à l’avantage de son auteur, et il est préférable de s’abstenir, car la notion de bien-être animal est de plus en plus considérée. Elle est même encadrée par l'Organisation mondiale de la santé animale, qui engage les propriétaires à offrir de bonnes conditions de vie et de passer du temps avec leur animal, en jouant avec lui, en prévoyant des promenades etc.

Devenir pet-friendly, c'est surtout un état d'esprit

L’opportunité de ce vrai besoin du marché est excellente pour franchir le pas, en adaptant les logements aux animaux de compagnie.

Prévoir les prestations correspondantes signifie principalement ==mettre les clients en confiance, pour qu’il ne se sentent pas gênés d’être venus avec son animal et se préparent à passer de belles vacances. Il n’est pas nécessaire d’aménager un espace pour chiens, chats et autres (les souris domestiques, hamsters, cochons d'Inde et lapin vont peut-être entrer dans la liste !). Cet isolement serait malvenu.

Au contraire, la meilleure approche passe par la notion de famille : comme à la maison, les clients souhaitent partager un maximum de choses et de moments avec leurs animaux. Pour les hébergeurs, les animaux sont donc, tout simplement, des guests comme les autres ! Voici quelque clés : de l’espace, une température appropriée, un accès à la nature, des gamelles, une gourde pour chiens (pour les balades ou randonnées). Mais la clé principale, c'est la bienveillance.

Une inspiration est fournie par les critères du Top 2021 des villes les plus dog-friendly : caniparcs où les toutous peuvent se dégourdir les pattes sans laisse, système de nettoyage efficace, engagement réel vis-à-vis de la qualité de vie des animaux de compagnie (classement : Nice, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Grenoble, Toulon, Perpignan, Lille, selon Animaux-online.com).

Au final, composer une offre pet-friendly repose, en grande partie, sur un état d’esprit. Cette évolution peut représenter un coût très faible, pour des résultats à fort potentiel. Dès cet été, mais aussi pour les saisons et années suivantes, il est judicieux de compter sur cette cible des clients avec animaux, révélée par le Covid.

Et pour terminer, back to the 80's et le Youki de Richard Gotainer 🌭