La réservation "chronodatée" sera la clé des loisirs durant l'été 2021

L'espoir d'un été sans ombre (épidémique) s'amenuise peu à peu. La situation s'emballe et, compte tenu du rythme actuel des vaccinations, le risque de nouvelles vagues ne disparaîtra pas complètement. Sans mesure de freinage strictes, l'été 2021 peut se présenter comme un été à risque ... qui obligera les différents acteurs du loisirs à redoubler de précautions à la fois pour justifier d'une ré-ouverture et pour se maintenir ouverts durant toute la saison ...

La réservation "chronodatée" - en clair, réserver un créneau horaire précis, lui-même déterminé par une jauge, c'est-à-dire, un nombre maximal de personnes présentes - sera la règle pour la ré-ouverture, dans la perspective de l'été prochain. Certes, les restaurants y seront confrontés en première ligne (comme le stipule le protocole actuellement discuté avec le gouvernement), mais aussi et surtout les acteurs des loisirs (parcs, zoos, musées, activités sportives, etc ...) qui ont débuté avec cette pratique, pour une grande partie d'entre eux, l'été dernier.

Mais, cette année, compte tenu de la situation sanitaire prévisible à l'été 2021, le chronodatage ne sera plus une option, mais une obligation.

Le dernier avis rendu par le Conseil Scientifique, ce lundi, invite "à ne pas comparer trop vite l'été 2020 et l'été 2021. Il serait erroné de penser que l'état de l'épidémie en juin 2021 sera nécessairement identique à ce qu'il était en juin 2020 car, à l'époque, la France sortait d'un confinement strict de deux mois qui avait conduit à une faible circulation du virus en juin 2020." Ce qui n'est plus du tout le cas, dans notre pays, à ce jour.

Pour les scientifiques qui conseillent le gouvernement, le risque est grand que la France se retrouve dans la même situation que les US, l'été dernier; c'est-à-dire, à démarrer l'été avec un niveau élevé d'infections et "qui a, ensuite, fait connaître au pays une vague épidémique importante pendant l'été 2020 ...".

Le risque est-il le même en France en vue de l'été prochain ? Probablement ! Répond le comité scientifique même s'il s'impose une prudence de sioux en termes de prévisions. Le gouvernement de son côté (dont on attend, à ce jour, des annonces supplémentaires) envisage d'aborder l'été d'une manière plus encadrée que l'année dernière avec des principes de "jauges" généralisées dans les restaurants (condition sine qua non pour la réouverture), les magasins et les espaces de loisirs.

Nouveau call-to-action

En 2020, le pire a pu être évité - chez de nombreux pros des loisirs - grâce à des "bascules" immédiates vers les réservations chronodatées :

  • mise en place de jauges,
  • mise en place de créneaux horaires précis, jusqu'à des minima de 5mn,
  • réservation en ligne préalable de tous les clients,
  • fluidité dans le parcours d'accueil des clients avec des contrôles d'accès par QR Code

Il y a donc fort à penser que les établissements qui envisagent d'ouvrir cet été ait intérêt à "montrer patte blanche" au plus tôt sur la mise en place d'une telle organisation car aux US comme en France et dans le reste du monde, la réservation "chronodatée" est en train de devenir le "standard" de la ré-ouverture des loisirs.