Google fournit un outil de prévision aux hôtels et aux destinations

Google vient d'enclencher un nouveau "cran" dans sa progression vers la maîtrise du secteur du voyage avec la mise en ligne d'une nouvelle plateforme de "prédiction" pour les hébergeurs et les destinations ... Encore gratuit pour ces débuts, cet outil devrait devenir redoutablement attractif (et concurrentiel) pour de nombreux acteurs de l'industrie qui y trouveront des données précieuses - et en temps réel - sur les mouvements de fonds des voyageurs ...

On le sait, toute "sortie", tout weekend, tout voyage commence par ... Google. Du moins, dès que l'on ouvre son ordinateur ou son mobile, c'est bien sur Google que, à 90%, on commence son périple. C'est là que débute la recherche de son vol, de son hôtel, de sa maison d'hôtes, de son activité, etc ... Et cela fait donc des milliards et des milliards de données, depuis tous les pays et sur tous les sujets, que le géant californien peut ingérer, digérer et assimilier pour tirer des tendances.

Le voyage étant certainement sa première source de revenus, normal, dès lors, que Google complète sa gamme de "produits et services travel" avec une plateforme prédictive uniquement tournée vers cet univers...

Nouveau call-to-action

Après Google Hotel Ads, Google Rendez-Vous (ou l'une de ses autres déclinaisons), et sa kyriade d'avis récoltés chaque jour dans tous les univers dont ceux du tourisme et des loisirs ... Google va désormais jouer le rôle d'un oracle en fournissant des "infos temps réel" sur la manière dont le marché s'agite autour des hôtels et des destinations. Ce nouveau produit - encore gratuit - s'appelle Google Travel Insights !
travel-insights-google-blog-elloha

Le nouveau service de Google repose sur trois outils : l'analyse de la demande sur les destinations (jusqu'au niveau d'une région), sur les hôtels et une dernière partie uniquement réservée aux experts "voyages" de Google, dans laquelle il leur est possible de trouver encore plus d'infos prédictives sur les différents marchés émetteurs, par exemple.

Par exemple, pour la région Occitanie, Google indique que la demande a baissé de 25 à 50% sur les 12 dernires semaines (en ce qui concerne la partie "hôtels et autres hébergements") et que l'essentiel des recherches de vols (qui transitent par Google) porte sur des vols domestiques et un très faible "filet" de vols internationaux.

Pour l'heure, sur le marché français, ces données n'apprendront malheureusement rien de nouveau mais cela a le mérite de "coller" des chiffres. En revanche, en Asie où le marché du voyage reprend des couleurs, les courbes présentées par le nouvel outil de Google permettent de mieux comprendre (pour un hôtelier basé là-bas) où se situe la demande, quels sont les centres d'intérêts des voyageurs à l'instant "T", depuis quelle ville les déplacements semblent le plus se faire de telle région à telle région, etc ...

Si l'on tente une analyse sur la région Bretagne, par exemple, Google Travel Insights montrera que la recherche de "chambres" reste cantonnée à des clients de très très grande proximité qui recherchent en priorité un hôtel ou une maison d'hôtes sur Saint Malo, puis Rennes, Brest, etc ...

Certes, la version "Grand Public" de ce nouvel outil peut paraître encore assez schématique mais elle a une sérieuse utilité pour celles et ceux qui sont dans les starting blocks pour préparer la reprise. La question n'est donc plus de savoir quand elle viendra mais d'où elle viendra ? Et c'est là un des premiers intérêts de cet outil accessible à tous et qui surclasse largement toutes les études prédictives "au doigt mouillé" fournies de-ci, de-là.

Dans sa version "experte", Google permettra à ses utilisateurs de "combiner" leurs propres données avec les données et les informations du géant californien en vue d'éditer des "prédictions" encore plus pertinentes, car adossées à des données locales (ou d'industrie) complémentaires de celles agrégées par Google.

Bien sûr, comme dans tous les produits Google, viendra un jour où il faudra payer d'une manière ou d'une autre (soit, en payant ce service directement), soit en achetant de la publicité, mais pour l'heure, il ne faut pas hésiter à profiter de ce support pour ciseler vos stratégies de reprise et, lorsque tout aura repris à peu près normalement, pour ajuster votre stratégie quasiment en temps réel !