6 voyageurs sur 10 valident le "voyage sans contact"

Une « nouvelle normalité » touristique s’installe. 76% des touristes préfèrent les pays offrant des expériences sans contact. La ”Santé-sécurité” sera bientôt une norme parmi les standards du tourisme mondial.

Le Covid reste le paramètre numéro 1 de l’année, avec des effets qui pourraient faire date et faire partie des pratiques ordinaires du tourisme (d'aujourd'hui) et de demain. 76% des touristes mondiaux, sur un panel de 10 195 personnes habitant 17 pays, préféreraient voyager dans des pays offrant des expériences “sans contact”, selon une étude de l’agence Blackbox Research, basée à Singapour, associée pour cette occasion à Dynata, fournisseur américain de données planétaires. Ce rapport “Unravel Travel” (Simplifier le voyage), publié fin juillet, analyse les sentiments et les intentions des sondés sur la période des 12 prochains mois. Il assure que les expériences de voyage “sans contact“ seront la nouvelle référence des voyageurs. Pour ces touristes, les pays à voir sont ceux qui se sont adaptés aux expériences sans contact les plus fiables. Mais, au fait, qu'est-ce-qu'un "voyage sans contact" ?

Le voyage secure : biométrie et WC propres !

Le post-Covid-19 conservera donc certains réflexes du Covid-19, mais de quelle façon ? L'étude affirme que les voyageurs apprécient:

  • Les cartes d'embarquement électroniques (44%).
  • Les toilettes sans contact (43%): Les clients ne transigent plus avec l’hygiène, nous l’avons déjà vu.
  • Les trajets aéroport-hôtel sans contact (40%),
  • Les places intermédiaires dans les transports (36 %),
  • enfin, les passeports médicaux numériques (35%)engin-akyurt-C11UKrFo4CQ-unsplash
    Photo by engin akyurt on Unsplash

Parmi les effets accélérateurs du Covid, la généralisation du passeport biométrique pour le checking dans les aéroports (technologie des e-Gates) devrait transformer la reconnaissance faciale en évidence. Pour soutenir ce domaine sensible, qui concerne la sécurité individuelle et collective, une étude du Portugais Vision-Box, intégrant les principaux aéroports et compagnies aériennes, souligne que 63% des acteurs du secteur prévoient la mise en œuvre des technologies biométriques dans les aéroports, pour les voyages sans contact.

Nouveau call-to-action

Les Asiatiques sont en avance, copiez-les

La Chine est un pays copieur de brevets et de technologies ? Observez ses attitudes sociales, comme le masque anti-pollution, devenu la norme chez nous. Nous l’avons vu récemment, le défi est sa banalisation, sur le modèle du préservatif.

Chine, Cambodge, Corée du Sud, Inde et Japon… ces pays exposés aux risques ont une avance considérable sur l’Occident. Inspirez-vous d’eux. L’enquête “Unravel Travel” révèle que les Asiatiques sont les plus confiants envers la “nouvelle” normalité. Cela paraît logique, car ils la connaissent déjà dans les villes.

Chez Hilton, par exemple, un nouveau code gestuel est expérimenté : un geste en forme de vague (inventé en interne) est sensé signifier la bienvenue aux clients de chaque hôtel sans avoir à manifester le moindre contact ou la moindre approche physique ...

Quels sont les comportements de ces pionniers du masque et de la “safety” généralisée ?

  • Sécurité d’abord, quitte à payer un supplément sécurité. Leur choix de destination est guidé par les expériences sans contact.
  • Ils plébiscitent le Japon et l’Australie (devenus les destinations les plus populaires pour les voyageurs asiatiques), très préparés au contexte Covid.
    Lorsqu'ils pourront voyager chez nous à nouveau, à vous de les attirer chez vous en leur fournissant toutes ces garanties.

Puisez dans l’avance prise par les Asiatiques : leur manière de saluer “sans contact”, depuis des siècles, est-elle un geste-barrière avant l’heure ? Une partie importante de l’Asie ayant été frappée par des épidémies comparables au Covid, les habitants sont plus résilients et optimistes sur ce sujet.

S’adapter à la « nouvelle normalité »

Pourquoi partir en vacances s’il s’agit de stresser à chaque instant ? En moyenne, 61 % des touristes mondiaux se déclarent à l’aise avec la « nouvelle normalité », mais par rapport aux Occidentaux, les Asiatiques sont plus positifs (76 % en Inde et en Thaïlande, 69% en Chine, 65% en Indonésie, 64 % à Singapour). La France, l’Allemagne et le Danemark, en retrait, affichent des notes supérieures à la moyenne mondiale, mais les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Suède, la Nouvelle-Zélande et le Canada restent méfiants.

En résumé

Le rapport “Unravel Travel” nous habitue à “penser Covid”, car il y aura d’autres crises sanitaires mondiales. Il est donc nécessaire de reconsidérer son approche fondamentale des expériences de voyage, c’est à dire d’insérer sur la durée nos récents réflexes de protection. Cette étude invite les professionnels du tourisme à tenir compte de l’exigence asiatique.
Chassez tout pessimisme et préservez la relation de confiance, en réiventant ces critères et ces codes.