Comment attirer et fidéliser les voyageurs en solo

Les personnes qui prennent des vacances en solo sont de plus en plus nombreuses et elles ne sont pas que du genre "néo-hippies"... En cette période de recherche active d'opportunités, n'hésitez pas à fabriquer une offre pour ce public souple et libre.

Ils en ont assez d’attendre les amis disponibles pour les vacances, ils sont généralement célibataires et baroudeurs… les voyageurs en solo veulent de l’aventure et des prestations adaptées, se découvrir soi-même et faire des rencontres.

Démonstration en chiffres

Les sources sont concordantes : 25 % des touristes à travers le monde ont voyagé seuls en 2015 selon l’Organisation Mondiale du Tourisme. Selon Kayak, la popularité des voyages individuels progresse : 20 % des vacanciers britanniques en 2017, 35 % en 2018. Expedia observe une hausse en la matière et Lonely Planet a édité le “Solo Travel Handbook”, pour la première fois en janvier 2018. Overseas Adventure Travel (OAT) indique cette année que 85 % de ses voyageurs solos sont des femmes et que les recherches Google à propos du voyage en solos des femmes ont augmenté de 230 % en 2019.

Nouveau call-to-action

Comment faire pour attirer, recevoir, satisfaire et fidéliser les "solos" ? 4 volets à découvrir ici.

Annoncez la couleur : vous êtes ouvert aux clients uniques

Un seul client installé à une table de restaurant, ce n’est pas si rare. Mais en hôtellerie de vacances, la norme est au pluriel (couples, familles). Or, il existe d’excellents arguments pour vous montrer ouvert et adapté à l’occupation simple :

  • Inscrivez ”Accueil des touristes solo” sans hésitation sur tous vos supports et faites vivre concrètement cette réalité. Un site web inspirant facilitera votre souhait : pour charmer la clientèle solo, songez qu’elle compose son propre itinéraire de voyage, plus que les autres. Agrémentez vos pages d’informations abondantes, relayez des visites guidées gratuites et préparez-vous à être aux petits soins. Ces visiteurs plus flexibles, sans contraintes inhérentes à la logistique familiale, vous en seront reconnaissants.

Envisagez le partage de chambre : solo ne veut pas dire solitaire ou isolé. Cette formule, appréciés par certains, est un service de jumelage qui permet aux voyageurs de partager leur espace durant le séjour.

Un accueil ++

La communication est plus importante pour les voyageurs en solo, qui apprécient de tisser et cultiver des contacts. Mais il n’est pas rare de les voir nouer des relations avec des semblables et de faire équipe, en devenant des copains / copines de voyage !
En amont de leur séjour (par téléphone, mail etc) et au moment de leur arrivée, montrez-vous accueillant en discutant de leurs projets, fournissez-leur des conseils pour parfaire leur expérience de voyage. Au moment du départ, prévoyez un cadeau personnalisé.
Inspirez-les en préparant des messages, avant et même après le séjour. Informez-les des prochains événements et de vos nouvelles promotions.
shutterstock_1078307708

Jouez à fond la carte locale

Plus que les groupes, les “solos” aiment souvent discuter avec les habitants, apprendre avec eux, découvrir des modes de vie et des identités. La culture locale peut se vivre au travers de moments culinaires, par la visite de monuments et de musées, ou encore de rencontres impromptues. Soignez cette approche, souvent informelle, mais qui n’a pas de prix pour les curieux. Vous pouvez développer des forfaits incluant des billets pour des attractions et des sites historiques ou positionner votre établissement en point de départ d’excursions.
Satisfaire les “solos”, c’est aussi modérer les prix, en limitant les frais additionnels.

Donnez-leur envie de revenir

Faites dans l’art du “revenez-y” ! Fidéliser vos visiteurs, c'est fournir un service augmenté, d'autant que vous n’êtes pas (encore) trop aidés par l'environnement concurrentiel (les "réceptifs" qui segmentent leur offre en fonction de cette clientèle sont rares). Il vous appartient donc de réussir un réceptif à la carte, sans habitude ni idées préconçues, comme si vous receviez des amis. La duplication des situations ne sera pas possible, mais le critère majeur est l'écoute individualisée, pour des moments inoubliables.

En conclusion

le marché spécialisé des voyageurs au singulier exige de l’inventivité, car il est peu modélisé. Ce segment fortement humanisé vous demandera du temps mais enrichira votre expérience, en enchantant votre activité. De plus, il est une source importante de nouveaux revenus ... alors, aucune hésitation !