Adaptez-vous aux vacanciers… français !

Cet été, ce que l'on sait depuis plusieurs semaines, les Français choisiront d’abord la France pour leurs vacances d’été. Toutefois, d'une région à l'autre, leurs intentions seront différentes. Dès lors, prévoyez un afflux de nationaux dans votre établissement et votre région, particulièrement en Bretagne et en région Occitanie. Autre point : adaptez-vous à ces visiteurs, parfois habitués à séjourner à l’étranger plus que dans leur propre pays...

Un grand sondage* effectué auprès de 4,5 millions d’actifs et 135 000 recruteurs français annonce le palmarès des destinations françaises choisies par les Français, cet été :

  • Bretagne : 22 %.
  • Occitanie : 16 %.
  • Auvergne Rhône-Alpes : 12 %.
  • PACA et Côte d’Azur : 11 %.

Ces quatre zones géographiques profiteront d’une manne de vacanciers nationaux historique, car ils seront 76 % à rester en France. 78 % des Français souhaitent partir en vacances ! Il est donc nécessaire de conquérir (ou de reconquérir) ces visiteurs - pour certains, habitués à quitter le pays, vers votre propre structure d’hébergement, tout en anticipant leurs modes de consommation qui peuvent différer des vacanciers attachés à l'hexagone.

Nouveau call-to-action

Selon les prévisions concernant votre région, il vous sera donc possible d'accueillir, plus qu'auparavant, une proportion plus importante de visiteurs déviés de leurs destinations étrangères. Et certains seront tentés de reproduire chez vous les habitudes qu'ils prennent à l'étranger.

*(Étude réalisée du 20 au 25 mai auprès de 4,5 millions de candidats et 135 000 recruteurs par la plateforme d’intérim QAPA).

La redécouverte de la France par les Français

Compte tenu que nombre de ces voyageurs préfèraient les décors étrangers pour des raisons diverses, misez donc sur un programme « redécouverte de la France » et donc, de la région où est établie votre entreprise touristique. N'hésitez pas à en faire un peu trop sur la présentation de tout ce qui vous entoure et de mettre en exergue des lieux, des modes de vie, des traditions ... qui peuvent inspirer un certain "dépaysement" ... Une évidence ? Pas si sûr !

Lire aussi:
Parlez de ce qui vous entoure
Les clés pour bien écrire et mieux vendre
Comment redonner du peps à votre site ?

Parmi les pistes à explorer figure, en premier lieu, le patrimoine (qu'il soit naturel ou en "pierres") : plébiscité par les Français, de plus en plus abordé par la télévision, notre capital de monuments, sites classés, espaces naturels (etc) doit séduire les premiers vacanciers français post-Covid. Sur vos supports de communication, insistez sur ces éléments en les rendant « sexy ». La découverte de la France par ses propres habitants est très en vogue en ce moment: profitez du terrain favorable, notamment auprès des familles. De très nombreuses sites ont mis en place des parcours ludiques multi-générations, qui donnent du peps aux vieilles pierres. Si c'est le cas dans votre destination, parlez-en ! (surtout, si le nombre d'attractions ouvertes reste encore incertain autour de chez vous)

Des touristes plus exigeants (le Français râleur)

Bien sûr, le tourisme domestique, contrairement au tourisme étranger, est fondé sur une connaissance des coutumes générales, de la langue. Mais aussi de la connaissance de ses propres droits et un penchant pour leur respect à la lettre : un désagrément est possible, car les touristes nationaux sont généralement plus exigeants en termes d’accueil et de qualité des produits. Et ils le seront particulièrement aussi, cet été, sur la bonne application des protocoles de sécuriré sanitaire. Le Français "râleur" n’est pas une légende et vous devez en avoir déjà fait de nombreuses expériences...En matière sociale, cette frange de visiteurs est issue de toutes les classes. Les enfants, adolescents, personnes âgées et personnes handicapées y sont plus représentées. En maîtrisant ces ingrédients et en adaptant votre approche, vous aurez moins de surprises et pourrez même les fidéliser pour l’avenir. L’été 2020 peut susciter des remises en questions salutaires en matière de flexibilité d’esprit et d'agilité-adaptabilité à un marché qui change dans un monde qui change ...

Des clients nombreux mais inquiets

La typologie de vos clients français restera fortement liée au contexte post-Covid. Le sondage précise qu’ils seront 94 % à partir inquiets en raison de la crise sanitaire (le déconfinement ne signifie pas la fin du virus). Ces visiteurs de l’été 2020 devront donc être rassurés : vous devrez fournir une prise en charge inédite en anticipant les stress des familles, des personnes vulnérables et des plus craintives. 87 % des touristes affirment même vouloir porter un masque lors de leur séjour en présence d’autres personnes: vous devrez donc faire des stocks pour vos clients en guise de « plus ». Ils vous en seront reconnaissants, d’autant que les protections deviennent un pré-requis.