Les prévisions de PwC pour l'hôtellerie européenne

PwC, plus connu sous le nom de PricewaterhouseCoopers, le célèbre cabinet d'audit international vient de publier ses prévisions 2017-2018 pour l'hôtellerie européenne. En 2016, le marché de l'hôtellerie européenne a battu des records; exception faite de Paris dont le revenu (REVPAR) a baissé de 13% ...

Si le taux d'occupation des hôtels parisiens a chuté de 10% en 2016, il devrait toutefois reprendre des couleurs en 2017 avec une progression de 3,6% du REVPAR (Revenu Moyen Par Chambre) et de 5,8% en 2018. Une progression qui devrait redonner le sourire aux hôteliers parisiens mais dont les hôtels azuréens risquent d'être les oubliés (voir notre post de la semaine dernière).

En Europe, les hôtels de Porto devraient connaître la plus belle progression (+15%) tandis que Genève restera la ville hôtelière la plus chère du vieux continent avec une moyenne de 300€ par nuitée.

Evolution du REVPAR en 2017-2018 Parmi les prédictions de PwC pour 2017-2018, il est important de retenir :

  • La croissance économique attendue aux US (+2% et 180.000 créations d'emploi par an) et un dollar plus fort (+15%) devraient avoir des répercussions positives sur le climat des affaires et celui de l'hôtellerie européenne; un dollar fort ayant pour conséquence de pousser les américains à venir massivement passer leurs vacances en Europe,
  • Les pays de la périphérie européenne (Espagne, Irlande, Portugal et Grèce) devraient connaître une croissance flirtant avec les 3%; ce qui devrait avoir un impact positif sur le tourisme intra-européen.

Pour PwC, l'économie collaborative liée aux voyages (AirBnB, Uber ...) devrait continuer de croitre à un rythme effréné (+60%), soit une progression de 27 Milliards € des revenus, dont 85% sont captés par les propriétaires et fournisseurs eux-mêmes (appartements, villas, chauffeurs ...). Selon PwC, cette croissance serait également portée par les tenants de la "Silver Economy", c'est-à-dire la clientèle de nouveaux retraités (nés dans les années 50) et dont les revenus, conjugués à une meilleure connaissance du web, permettraient de voyager plus longtemps, plus souvent.

Enfin, selon le cabinet PwC, cette croissance sera également portée par l'innovation comme l'extension des modèles de AirBnB et Booking, par exemple, à des univers nouveaux comme les activités de loisirs (voir notre post sur AirBnB Trips).