Réussirez-vous le pari de la clientèle locale ?

Crise sanitaire oblige, le début d’été 2020 confirme la tendance au staycation : passer de bonnes vacances est possible près de chez soi. De nombreuses collectivités locales font de la publicité des terroirs sur les réseaux sociaux. A vous de saisir cette opportunité et la prolonger dans les années à venir.

La crise du Covid rappelle les vacances de naguère, que l’on passait près de chez soi. Ce retour historique devrait persister dans les années à venir, car nombre de Français prennent goût à la (re)découverte de leur région. Dans une récente étude de SiteMinder auprès de 554 français, 68% déclarent prendre des vacances tout proches de chez eux, avec 40% concentrés sur des courts séjours et 64% se décidant dans les 30 jours avant leur arrivée.

Ainsi avez-vous certainement dû constater, dans vos listes de réservations, qu’une partie plus importante de votre clientèle habite la proximité, au sens large. Globalement, on constate que les réservations en France concernent cette année des périmètres de clientèle très proches. Dans les régions riches en offres touristiques, il semblerait que l'on puisse même entretenir ce marché pour 2021, 2022 et au-delà.

Nouveau call-to-action

Chéri, on part en vacances ... dans le jardin !

Les "staycations", les vraies, ce sont non seulement des vacances dans sa région, mais c’est aussi parfois des vacances à domicile. En cassant ses habitudes, on profite de son chez soi, on flâne, on trie ses armoires, on rénove sa maison, on profite de son jardin ou de son balcon… sans valise ! Certains en profitent pour se faire des photos, lire un roman abandonné depuis des mois, regarder des films, offrir un temps de qualité à leurs enfants. Ce mode de vacances concerne 40 % des Français chaque année. Chez ceux qui ont les moyens de partir, il s’est développé dès 2007 aux États-Unis lors de la crise des subprimes. On l’appelle “staycation” (“stay” (rester) et “vacation” (vacances). Au Royaume-Uni, il est question de “stoliday” ou “holistay”, avec la même astuce.

Chéri, on part en vacances ... à 60 km !

A sens plus large, le staycation, c’est partir dans sa propre région. Changer de département (ou de secteur au sein d’un même département) suffit à se sentir ailleurs, passer de vraies vacances rythmées par des sorties, visites, baignades et randonnées. On économise sur les frais de transport et, quelquefois, d’hébergement. Le voyageur-habitant se plaît à (re)découvrir des lieux et des activités de proximité, parfois de manière totalement insolite. L’enjeu est de vivre une expérience. Avec les contraintes du reste de l’année, on n’a pas le temps d’apprécier des merveilles situées à deux pas, ou de recevoir des proches et des amis.
shutterstock_439686697
© Matej Kastelic / Shutterstock

Insistez sur le prix et la fibre écolo

Le premier argument qui fera mouche dans votre stratégie de séduction des touristes locaux est votre politique tarifaire. Psychologiquement, un voyageur de proximité est moins enclin à payer le prix fort, car son dépaysement sera moindre. Vous devrez vous adapter à la perception moins “exotique” de cette clientèle, en modérant vos prix, en offrant des réductions pour un nouveau séjour à l’automne, voire au printemps ou l’été prochains. Vous pourrez fidéliser des voyageurs, qui à leur tour seront plus facilement vos ambassadeurs auprès de leurs collègues et amis. Car il leur sera plus facile de revenir chez vous ... courte distance oblige.

Par nature, les staycationers éliminent la pollution au kérosène et au diesel. Il n’y a pas plus écolo que les vacances proches, à bilan carbone modéré. Les éco-touristes qui sommeillent dans pas mal de voyageurs seront séduits. Il auront le sentiment réel d’une bonne action pour l’environnement.

Adaptez votre communication avec des mots-sésames

Pour attirer les clients locaux (ou de pas loin, dans le cadre du staycation élargi), adaptez votre communication en resituant votre établissement : les expressions “près de chez vous”, “près de chez moi”, “près de (ville)”,“au vert”, “liberté”, “rural”, “en plein coeur de la nature” sont des sésames. Soulignez l’importance des balades autour de chez vous, des repas dans des endroits authentiques. Les clients seront sensibles à votre engagement pour la valorisation du territoire, de plus en plus apprécié à cause du Covid. Cette notion comporte les circuits courts, le dialogue avec l’Autre et une certaine conscience de solidarité avec les petits producteurs.