Booking va vendre des billets d'avion ... et tout le reste !

Ce n'est encore qu'en expérimentation et peu d'internautes ont pu tester ces nouvelles interfaces, mais Booking teste actuellement la possibilité de réserver un avion, un restaurant ou de louer une voiture sur ses pages ... Un test qui en dit long sur les bouleversements auxquels nous préparent les grands OTAs.

Il y a quelques jours encore, les curieux (dont nous sommes) ont pu apercevoir, au détour d'internet, les nouvelles pages de Booking dans sa version américaine. Si l'on s'en tient à nos observations, le roi de la réservation hôtelière souhaite étendre son emprise sur d'autres secteurs comme les billets d'avion, la location de voitures ou encore celle de tables de restaurants ... sans compter sur les activités et les loisirs qui sont devenus la nouvelle priorité des OTAs.

Comme le montre la capture d'écran ci-dessus, l'écran de test présente plusieurs onglets sur lesquels il est possible de cliquer et de réserver :

  • les chambres, le métier "classique" de Booking,
  • les restaurants : qu'il présente avec sa filiale OpenTable,
  • la location de voitures opérée par sa filiale Rentalcars,
  • les billets d'avion, avec sa filiale Kayak.

Vous l'aurez remarqué, le test se fait en famille avec des filiales du groupe, chacune championne dans son secteur.

Ce test en dit long sur les grandes manoeuvres lancées par les OTAs ces derniers mois :

  • Expedia, qui propose déjà hôtels, billets d'avion, activités et restaurants ... a mis le turbo sur la location de vacances pour contrer AirBnB et parfaire son portefeuille de produits réservables,
  • TripAdvisor a investi plus de 70 Millions $ dans la publicité télévisée pour inciter les internautes à ne pas se contenter de chercher un avis sur son propre site mais à y réserver directement son hôtel (Voir notre article TripInstantBooking),
* **AirBnB** planche aussi sur la [réservation de billets d'avion](http://blog.elloha.com/2017/01/30/airbnb-est-rentable-et-se-lance-dans-lavion/) après avoir lancé en fanfare [son service de réservation d'activités ](http://blog.elloha.com/2016/11/19/airbnb-va-vendre-des-activites-elloha/) ...

Or de ces "Big Four" (Booking, Expedia, TripAdvisor, AirBnB), d'autres acteurs de taille inégale se lancent aussi dans cette stratégie de l'offre globale :

Cette stratégie de l'offre globale peut parfaitement se comprendre: pendant des années, les OTAs ont raisonné en nuitées et ont bâti leur succès sur la réservation hôtelière. Mais, des années d'observation privilégiée de leur clientèle leur ont permis de mieux analyser leurs attentes : les voyageurs arrivent par plusieurs portes. Certains recherchent d'abord une activité puis réservent leur hébergement, d'autres commencent par choisir une destination (donc, un billet d'avion) puis réservent leur hôtel ... et pourquoi pas leur activité ? Cette stratégie est, de loin, une stratégie gagnante qui s'imposera à tous ! Désormais les OTAs veulent devenir de "grands supermarchés" du voyage: des 4 géants, qui deviendra le Amazon du voyage ?