Cet été, le tourisme monte à cheval !

La France et ses 80.000 km de chemins pour cavaliers s'impose comme l'une des grandes places mondiales du tourisme équestre. Avec 2900 établissements de tourisme équestre, 2017 sera l'année de tourisme à cheval et de la réservation en ligne : 14 Millions de français déclarent vouloir pratiquer un sport équestre durant leurs vacances !

Selon les spécialistes, la randonnée à cheval sera le grand produit de l'été 2017: écolo, en contact avec les éléments et les animaux, accessible partout dans le pays, pour tous les publics ... le tourisme équestre a le vent en poupe.

Parmi les régions en pointe en matière de tourisme équestre, nous citerons la Corse, la Normandie, l'Ardèche et la Haute-Loire ...

Les recherches s'affolent sur Google

Comme le révèle l'étude Google Trends, les recherches s'emballent - sur internet - à l'approche des beaux jours pour celles et ceux qui cherchent à pratiquer le tourisme équestre:

Le terme "promenade cheval" s'impose en juillet et août avec les expressions voisines (à utiliser impérativement dans vos mots clés si vous êtes du secteur) :

  • randonne equestre,
  • ballade cheval,
  • randonnee cheval,

Pourtant, il reste encore quelques défis à relever pour "coller à l'air du temps" notamment en matière de réservation en ligne:

  • 80% des pratiquants - en vacances - se décident au dernier moment, en fonction de la météo, notamment: il leur faut donc avoir accès à l'information rapidement - et sur tous les supports, mobiles compris (voir plus bas)
  • ils ne se déplacent plus sans savoir s'ils pourront ou non pratiquer leur activité favorite et ont désormais l'habitude d'obtenir les renseignements attendus sans passer le moindre coup de téléphone,
  • ils espèrent réserver leur sortie, leur stage ... comme ils ont réservé leur hôtel ou leur maison d'hôtes, c'est-à-dire, en ligne

Ici, le moteur de réservation pour centres équestres de elloha qui permet de réserver à l'heure ou sur plusieurs jours, avec confirmation immédiate ou différée (en fonction des aléas climatiques ou des taux de remplissage)

Cet été, de nouveaux acteurs "vont sortir du bois"

La France, selon la Fédération Française d’Equitation compte plus de 2 millions de pratiquants qui furent des pionniers en terme de promotion de tourisme durable.

Et selon une étude TNS Sofres, 14 Millions de français déclarent vouloir profiter de leurs vacances pour pratiquer un sport ou une sortie équestre. C'est dire le potentiel qui attend les centres spécialisés du marché français !

Car le cheval intéresse toutes les catégories de touristes. Selon les plus récentes études, les amateurs de sports équestres sont :

  • 15% des employés,
  • 20% des ouvriers,
  • 22% des professions intermédiaires
  • et 23% des cadres supérieurs,

Le cavalier type est une femme (66%) des pratiquants, principalement âgées de 30 à 50 ans. Mais cela ne fait pas obstacle au marché des familles qui représentent 35% de la clientèle.

Pour les spécialistes du tourisme, d'ailleurs, le cheval - comme le ski - permet à une famille entière de pratiquer des activités de pleine nature. Tout le monde, en effet, ne pratique pas la randonnée équestre mais de nombreux "spots" permettent l'été d'occuper une partie de la famille sur des activités ludiques quand l'autre partie du groupe fait sa randonnée.

D'ailleurs, depuis ce début d'année, de nouveaux acteurs "sortent du bois" en passant à la vitesse supérieure : site internet, réservation en ligne, réservation à la dernière minute sur mobile ... le centre équestre "à la papa" a vécu pour les centres les plus dynamiques.

La nouvelle impulsion donnée au tourisme équestre va de pair avec le développement ultra-dynamique du tourisme vert et du tourisme de terroir : déjà, plus de 20% de la clientèle estivale est étrangère, selon les statistiques.

Cet été, sous l'impulsion des destinations qui communiquent fortement sur l'expérience durable, le tourisme équestre devrait vraisemblablement tenir ses promesses économiques à la grande satisfaction de ses presque 3000 centres répartis sur le territoire national.