Les 11 erreurs les plus courantes des sites web tourisme

A la veille de la prochaine saison touristique, il est temps de vérifier que votre site internet est au top de sa forme pour vous rapporter le maximum de réservations. Voici donc les 11 erreurs les plus courantes qui vous empêchent d'optimiser vos résultats ...

1) Ayez du style

La première erreur est souvent de vouloir tout dire et tout afficher sur son site au point de construire un ensemble qui finit par ne plus ressembler à rien.

Il n'est pas nécessaire de tout dire et de tout afficher dès la page d'accueil :

  • Concentrez-vous sur les points forts de votre établissement,
  • Ne multipliez pas les polices de caractères : privilégiez une police simple et lisible,
  • Evitez les polices fantaisistes comme "Comic Sans" : cela ne donne pas une image sérieuse de votre établissement.
2) Facilitez la navigation

En tant qu'internaute, vous appréciez de naviguer sur des sites simples où vous trouvez immédiatement ce que vous cherchez.

C'est une évidence pour tout le monde ... sauf pour ceux qui se mettent à créer leur propre site: l'envie d'en dire trop et d'afficher un maximum de liens et de rubriques les dépasse littéralement ... au point de produire des sites indigestes et inefficaces pour la réservation.

Ne perdez pas l'internaute dans la navigation de votre site: donnez-lui ce qu'il vient chercher en priorité, c'est-à-dire vos offres, vos prix et vos disponibilités ! Construisez-votre site autour de ce bloc central en ajoutant vos photos, vos vidéos, de bons descriptifs et tout ira pour le mieux sur votre site ...

Votre navigation doit être intuitive : ne mettez donc pas les éléments les plus importants en bas de page et privilégiez le premier tiers de votre écran en hauteur pour diffuser les liens et les blocs les plus importants.

3) Bannissez les pixels !

Ne perdez jamais de vue que votre site est fait pour vous attirer le maximum de réservations: dès lors, comment penser qu'un client puisse réserver chez vous sur la base de photos pixellisées et imparfaites; en clair, en regardant des photos de basse qualité !

N'oubliez pas que vos clients n'ont jamais vu votre adresse en personne et qu'ils se font d'abord une idée sur la base des photos que vous diffusez sur votre site. C'est pour cette raison que la meilleure chose à faire est d'investir sur une séance de shooting photo pour votre établissement en recourant aux services d'un professionnel.

Un photographe professionnel n'est pas un magicien mais il dispose d'une excellente expertise en matière d'éclairage, par exemple, ou de retouche photo pour pimper vos visuels, c'est-à-dire leur donner une meilleure "pêche" en termes de couleurs et mieux mettre en avant les spécificités de votre adresse.

Il pourra se faire accompagner des conseils d'un expert en décoration pour vous aider à mieux valoriser votre adresse comme ci-dessous avec l'effet Avant-Après :
Crédits SophieB Deco

4) Boostez vos pages !

Un site lent est rarement synonyme de bon business en ligne: l'internaute ne supporte plus d'attendre et quitte aussitôt votre site pour aller voir ailleurs. Quand on sait tous les efforts que vous avez déployés pour attirer ces internautes chez vous, on se dit que c'est vraiment dommage de ne pas porter d'attention à ce facteur de célérité.

Sachez-le, plus de 50% des internautes quittent un site au-delà de plus de 3 secondes de délai pour le chargement d'une page ...

D'où vient cette lenteur ? Bien souvent, les web designers utilisent de nombreux et volumineux codes comme le Javascript ou le Flash (qui permettent d'animer certaines pages) mais qui en alourdissent considérablement le poids. De même, il arrive que certains propriétaires qui réalisent eux-mêmes leur site affichent des photos trop lourdes.

Le poids d'une photo n'est pas la garantie d'une image de bonne qualité et une image de bonne qualité ne pèse pas forcément très lourd ... Pour parer ce problème, n'hésitez pas à compresser vos images avant de les charger sur votre site à l'aide d'outils en ligne comme CompressJpeg ou CompressPng: ces outils sont gratuits et fournissent d'excellents rendus en quelques secondes seulement.

5) Allégez le contenu de vos pages

"Less is more" ou "la simplicité est préférable à la complexité": pensez-y quand vous analysez le contenu de vos pages, surtout quand vous réalisez un site pour un hébergement touristique.

Beaucoup de propriétaires font l'erreur de limiter leur site à quelques pages et donc, à les surcharger de contenus. Au lieu de cela, isolez chaque information importante dans une page spécifique: par exemple, n'hésitez pas à créer une page spéciale pour chaque chambre ou type de chambre, à présenter vos offres spéciales dans un menu à part (même si elles sont annoncées depuis la page d'accueil), etc ...

Exemple du site de la Maison d'Hôtes Les Boudines en Périgord.

Votre site deviendra plus "digeste" pour vos visiteurs et ils y passeront plus de temps, ils y verront plus de pages; ce qui augmentera les performances d'audience de votre site.

L'espace que vous allez gagner doit vous permettre de rendre votre site plus clair et plus lisible. Vous pouvez en accentuer la qualité en veillant à ces conseils :

  • Utilisez une police "large" de type 14-16px,
  • Ecrivez des lignes de textes courtes : le Baymard Institute recommande un maximum de 50-75 caractères par ligne,
  • Créez des listes (bullet list) ou des listes numérotées pour souligner certains contenus ou aérer vos textes,

N'ayez pas peur de "l'espace blanc" dans votre site: vous le rendez ainsi plus lisible et plus confortable à visiter que ceux de vos concurrents qui ne suivront pas ces conseils...

6) Pensez mobile friendly !

On ne le répétera jamais assez mais l'industrie du voyage est celle que les téléphones mobiles et les tablettes ont le plus impactée.
Chaque année, le nombre d'internautes qui prépare son voyage sur téléphone ou tablette ne cesse d'augmenter. Quand vous rajoutez à cela que Google a modifié son algorithme pour mettre en avant les sites qui offrent une véritable expérience responsive, cela doit vous inciter à rendre immédiatement votre site compatible mobile et tablette !

Exemple de site mobile pour la Maison d'Hôtes Le Chateau de Vouilly.

Avec lui, fini les galères des internautes en train de faire glisser leurs deux pouces sur leur écran pour lire ce que vous avez à leur dire sur votre site. Grâce au site responsive, ce dernier se met aussitôt au bon format sans effort.

7) Multipliez les Call-To-Action

En mauvais français, cela veut dire "Boutons qui poussent à agir" ... C'est le BA-ba pour qui possède un site destiné à recevoir des réservations ! Sans ces fameux boutons disséminés dans les pages de votre site, oubliez les réservations et les taux de conversion.

Les boutons "Call-to-actions" informent vos visiteurs que vous pouvez leur procurer une réponse immédiate sur un prix, une disponibilité, la validité d'une offre spéciale ...

Certains se contentent d'un "Réservez Maintenant" mais ils ajoutent souvent des boutons du type "J'en Profite !", ou encore "Voir l'offre en détail", "Appelez-nous", "On vous appelle ?", etc ...

Les CTA sont reconnus comme d'excellents outils pour provoquer des réservations en ligne : ils incitent le visiteur à aller à l'essentiel et à le faire pénétrer dans le fameux "tunnel de réservation".

8) De la couleur !

Vous aimez les couleurs lavande et fuschia ? Mais sont-elles vraiment adaptées à votre site ? Est-ce qu'elles vont vraiment mettre en valeur le contenu de votre site ? Est-ce qu'elles vont créer un contraste suffisant avec vos photos pour les faire "claquer" ?

A vous de bien tester et re-tester vos couleurs principales et d'appliquer les meilleures combinaisons. Dans le doute, restez "classique": une couleur simple (même le noir ...) et des boutons de Call-To-Action de couleur plus flashy pour que le visiteur les repère mieux et soit plus réactif ...

9) Musique et Video

Sur Facebook, les videos en "autoplay" font un ravage en terme de marketing viral. Mais, il s'agit d'une toute autre histoire pour votre hébergement ...

Regardez AirBnB, leurs videos ne comportent aucun son. Pourquoi ? Parce qu'il n'y rien de plus ennuyeux pour un internaute que de devoir systématiquement couper le son quand il consulte une vidéo ou un carrousel de photos présentant votre établissement.

Par ailleurs, le son peut sérieusement ralentir la vitesse d'exécution de votre page (voir plus les conséquences) et, dans l'ensemble, rend votre site un peu old-school ...

10) N'oubliez pas les infos de base

Vous pouvez vous dire que diffuser ces infos n'est pas vraiment un sujet de design mais permettez-nous de vous démentir:

  • l'internaute a vraiment besoin de trouver ces infos partout dans le site: dans le footer (pied de page) et dans les pages "Contactez-Nous", "En Savoir Plus" dont vous ne devez pas négliger la création,
  • Placez ces informations de base (votre adresse, votre mail de contact, etc ...) dans le pied de page de votre site: cela ne sera pas sans effet sur votre référencement naturel ...
11) Pas de moteur de réservation ... ou alors un mauvais moteur !

Maintenant que vous avez corrigé les erreurs les plus courantes, voici la plus consternante : celle de ne pas avoir de moteur de réservation sur son site ou, pire, d'en avoir un de mauvais !

100% des internautes qui viennent sur votre site ne finiront pas par réserver chez vous, c'est une évidence ... mais, tous, finiront par vouloir connaître vos prix à la date qu'ils prévoient de fixer pour leurs vacances. Et, à l'heure de la réponse instantanée sur Booking et AirBnB, aucun d'entre eux ne tolérera d'être renvoyé sur un formulaire de demande de renseignement ou sur un moteur de réservation de mauvaise constitution.

Une étude récente menée par la Cornell University (USA) a démontré que 89% des internautes quittaient le site d'un hôtel ou d'une location de vacances dans les deux cas ...

C'est dire s'il est important d'avoir un moteur de réservation digne de ce nom sur votre site ! Car, au prix de l'effort que vous avez consenti pour attirer du public sur votre site, en voir repartir 9 sur 10 dans les secondes qui suivent est plutôt déconcertant, voire décourageant.

En conclusion

Comme disent les designers anglo-saxons, "just KISS", c'est-à-dire "Keep It Simple, Stupid": gardez votre design simple !

En agissant ainsi, vous maîtriserez un site parfait (et perfectible) qui accomplira de véritables prouesses en matière de réservation !

En matière de réservation en ligne, tous ceux qui ont voulu faire original et compliqué ont systématiquement échoué.