Les gîtes enregistrent 1 réservation directe sur 2

Selon le rapport annuel 2016 des Gîtes de France, les propriétaires des gîtes génèrent eux-mêmes 50% de leurs réservations; le reste leur étant apporté par leur centrale ...

Les 47.000 propriétaires de gîtes labellisés "Gîtes de France" ont généré, en moyenne, un revenu de 9.959€ si l'on prend en compte le chiffre d'affaire global (468 M€) généré sous le couvert de leur marque.

En 2016, toutefois, 50% de ce revenu a été généré par les réservations directes reçues par les propriétaires eux-mêmes; ce qui traduit une bonne dynamique des exploitants de gîtes qui semblent éviter la dépendance vis-à-vis des OTAs.

L'essentiel de 2016

Toujours selon le rapport annuel de Gîtes de France, en 2016:

  • Le CA global a progressé de 7%,
  • Le nombre de nuitées a cru de 3,6%,
  • pour un taux d'occupation moyen de 41%,
  • un prix moyen de 462€ (qui inclut la commission perçue par Gîtes de France) pour une semaine de 4 personnes en gîtes,
  • un prix moyen de 90€ pour une nuitée pour deux personnes en chambre d'hôtes labellisée Gîtes de France,

Plus de revenus sur internet

Le rapport annuel montre bien l'impact positif des réservations en ligne pour les propriétaires de gîtes puisque pour :

  • une semaine en gîte réservée en ligne, le propriétaire enregistre un revenu de 543€ contre 462€, soit 17% de plus,
  • une nuitée en chambre d'hôtes pour deux rapporte 97€ quand le propriétaire l'enregistre en ligne contre 90€ quand elle passe par téléphone, soit 8% de plus !

Ces chiffres sont une invitation évidente à tous les propriétaires qui hésitaient encore à passer le cap de la réservation en ligne.

Les doux yeux des OTAs

Il faut dire que les grands portails de voyage en ligne ne cessent de faire les "doux yeux" aux propriétaires de gîtes (voir notre article) pour obtenir leurs prix et leurs disponibilités et, ainsi, accroître la richesse de leur offre (hôtels, maisons d'hôtes, gîtes, campings, etc ...).

Au-delà de leur image, les gîtes offrent un panel d'hébergements et de prix très attractifs pour les voyageurs :

  • de 320 € à 1450€, selon le classement, la semaine pour un gîte,
  • de 80€ à 145€, selon le classement, la nuit pour un chambre d'hôtes.

Par ailleurs, avec une durée moyenne de séjour de 8,12 jours en gîte et de 1,92 jours en maison d'hôtes, les propriétaires offrent un potentiel assez notoire tant en zone rurale que dans les centres urbains où les gîtes ruraux - paradoxe ... - investissent de nouvelles adresses en masse dans le cadre de leur approche "City Breaks".