Vendre des chèques cadeaux peut rapporter gros

Chaque année, les français achètent pour 113 Millions d'euros de chèques cadeaux pour offrir à leurs parents et amis des séjours inoubliables dans les hôtels et maisons d'hôtes du pays. Comment générer des revenus et de la rentabilité de ce marché quand on est un établissement indépendant ?

En 2015, il s'est vendu près de 1,5 Millions de chèques cadeaux à "consommer" dans les hôtels et maisons d'hôtes de France.

Ce que l'on ne sait pas, c'est que les français n'achètent pas toujours leurs chèques cadeaux chez les deux leaders du marché que sont SmartBox et Wonderbox ...

Comme pour la réservation en ligne, 62% des acheteurs veulent acheter leurs chèques-cadeaux en direct de l'hôtel ou de la maison d'hôtes !

Présentation des chèques cadeaux dans le moteur de réservation elloha.

Et ça marche ! L'an dernier, le chiffre d'affaire moyen généré dans les hôtels français qui vendaient des chèques cadeaux était de 35.000 € en moyenne, soit en moyenne 120 chèques vendus chaque année pour un prix moyen de 290€.

Idem chez les maisons d'hôtes qui ont appliqué cette stratégie et mis en avant leurs chèques-cadeaux : en moyenne, sur 262 maisons d'hôtes observées, le revenu généré était de 5.760 € pour une moyenne de 48 chèques vendus et un prix moyen de 120€.

Cette source de revenus n'est pas à négliger pour plusieurs raisons :

  • En vendant directement ses propres chèques-cadeaux, l'hôtel ou la maison d'hôtes se crée de nouvelles sources de revenus qui ne lui coutent aucune commission,

  • Le client (62% veulent réserver en direct) y trouve aussi son compte car il garde une relation directe avec l'hôtel ou la maison d'hôtes qui est l'éditeur du chèque : à la différence des coffrets "intermédiés", l'acheteur sait que l'hôtel s'engage vraiment à délivrer une bonne prestation; une meilleure garantie d'exécution en quelque sorte.

  • En gérant vous-même vos chèques cadeaux, vous rendez ce produit plus "abordable" qu'à travers un intermédiaire. Vous évitez à votre futur client d'avoir à souffrir des "dates de validité abusives": en effet, il vous est possible de programmer des dates plus longues que dans le commerce traditionnel des chèques cadeaux (qui se limitent généralement à 1 an). En offrant des validité plus longues (18 mois, 2 ans ...), vous offrez plus de sécurité à vos futurs clients qui y trouvent là une raison supplémentaire d'acheter leur chèque cadeau en direct.

  • Le chèque cadeau offre, par ailleurs, plus de souplesse que le coffret-cadeau : achetable en ligne, imprimable immédiatement, il est utilisable dans la foulée en l'envoyant directement à son parent ou à son ami,

  • Avec les chèques cadeaux, l'hôtel ou la maison d'hôtes se constitue un meilleur fichier client: il possède, en effet, le nom de celui qui achète le chèque cadeau et, ensuite, le nom de celui qui consomme le chèque cadeau; soit 2 fois plus de noms.

  • L'établissement encaisse directement les fonds: les chèques cadeaux se vendent sur votre moteur de réservation de la même manière que vous vendez vos chambres et vos options. Le client vous communique ses coordonnées bancaires et vous pouvez directement débiter le montant choisi en l'encaissant directement via votre propre TPE. Les fonds vous sont directement versés par votre banque, sans commission, sans délai.

  • Vos no-show sont absolument couverts : un chèque cadeau est une somme que vous encaissez au moment de l'achat. Votre réservation est donc couverte même si, au dernier moment, l'utilisateur du chèque ne se présente pas.

  • Variez les valeurs pour cibler tous les types de clients: si la moyenne des chèques cadeaux constatée dans l'hôtellerie est de 290€ et de 120€ pour les maisons d'hôtes, rien ne vous interdit de proposer des valeurs différentes (inférieures ou supérieures) pour toucher tous les types de clients. En général, les prix moyens varient de 90 € à 169€ pour les maisons d'hôtes et de 120€ à 229€ pour l'hôtellerie.

  • N'oubliez pas non plus que la vente de chèques cadeaux ouvre un marché nouveau avec le monde des entreprises qui n'hésitent pas à acheter ce genre de prestations pour les offrir à leurs clients en fin d'année,

  • Vous pouvez aussi vendre vos chèques-cadeaux sur des portails spécialisés comme Google Shopping : ce service a un coût mais il permet de maximiser la visibilité de vos chèques cadeaux en un temps record.

  • Dernier point, comme pour beaucoup d'activités de ce genre, les chèques cadeaux connaissent une forte saisonnalité : Noël en tête, suivi par la Fête des Mères, la Saint Valentin, la Fête des Pères et, depuis 3 ans, par le Black Friday (novembre)...