Référencer le site d'un hôtel ou d'une maison d'hôtes: ce qu'il faut retenir

Un de mes amis hôteliers n'en revient pas de ce qu'il a dépensé en conseils et astuces pour améliorer le référencement de son site internet: "Non seulement, je n'y comprends rien mais je suis incapable d'en mesurer les effets. Mais ce que je sais, c'est que j'ai perdu pas mal de temps (et d'argent) avec les gourous en tous genres et des consultants ou des agences web qui m'ont pris pour un vrai pigeon. Voilà ce que je retiens du mot Référencement ..."

Cela peut paraître anecdotique mais je suis sûr que vous avez entendu beaucoup d'autres témoignages de ce type autour de vous.

Le référencement, la visibilité, le SEO ... sont des termes clés de l'activité d'un hôtel ou d'une maison d'hôtes.

Être visible = Attirer du trafic sur votre site = plus de réservations directes.

Après avoir appris à financer ou à construire votre établissement et à le gérer, il n'est vraiment pas difficile de comprendre les clés d'un bon référencement pour votre site internet.

Selon Moz.com, un des leaders des plateformes e-marketing:

  • 75% des clics générés sur les 3 Milliards de requêtes quotidiennes vont en direction des résultats gratuits (le fameux référencement organique) contre 25% de clics sur les liens publicitaires. C'est dire l'importance de travailler correctement votre référencement naturel. C'est dire aussi combien un référencement payant aura toujours plus de mal à vous générer un trafic que vous ne sauriez pas conquérir "naturellement" ...

  • la création de contenus originaux (articles, photos et videos), mais aussi une bonne présence sur les réseaux sociaux sont considérés comme les meilleurs canaux marketing en termes de résultats,

  • la forme la plus efficace de contenus pour un hôtel ou une maison d'hôtes reste de rédiger des articles et des contenus sur votre adresse (entrez dans le détail de vos prestations, sur l'ambiance, les expériences proposées, les lieux à voir autour de chez vous ...) et repercutez ces contenus sur vos réseaux sociaux: partagez ces articles non seulement sur votre site mais aussi sur votre page Facebook, votre compte Twitter ou Instagram, sans oublier les liens qui renvoient l'internaute sur votre site ou dans les moteurs de réservation de vos pages Facebook.

Tous ces contenus seront automatiquement repérés par les moteurs de recherche et leur diffusion viendra se conjuguer à la viralité des réseaux sociaux.

Une fois que vous avez produit ces contenus, il est important de bien les diffuser: cela veut dire, faire en sorte que Google les connaisse, les juge et, dans le meilleur des cas, les fasse partager à ses utilisateurs.

Autant le dire de suite, n'essayez pas de suivre les règles des gourous qui emploient des acronymes et des anglicismes dans les tous les sens pour vous parler du référencement et des règles complexes à respecter. Gardez une chose à l'esprit: les algorithmes de Google changent entre 500 et 600 fois dans une même année. Difficile, par conséquent de connaître et d'appliquer les dernières "astuces" des gourous du SEO. L'important est de respecter le BA-ba du référencement naturel. Et l'avantage, c'est qu'il reste à la portée de tout le monde.

Soyez "social": Google vous le rendra bien

Créer du contenu riche (articles originaux et photos) mais aussi le faire partager sur les réseaux sociaux est une base majeure. Google prend en compte, en effet, l'importance de votre présence sur les réseaux sociaux pour améliorer votre score de visibilité. En clair, si vous gardez vos contenus pour vous, sur votre site et que vous ne le partagez pas via votre Page Facebook ou vos autres supports sociaux, vous loupez d'importantes occasions de "bien vous faire voir" par Google.

Soyez aussi visible sur les sites des guides touristiques

Autre point, et nous en avons parlé en ce qui concerne votre présence sur des sites de guides ou des sites d'annonces pour hôtels et maisons d'hôtes, multipliez votre présence sur ces portails et veillez à ce votre adresse internet y figure bien: en effet, ces sites sont en général bien référencés. En créant des liens vers vous, ils donnent une indication supplémentaire à Google que votre adresse a de l'intérêt.

Les 3 piliers du SEO

Les moteurs de recherche sont attentifs à 3 facteurs : l'accessibilité, la pertinence et l'utilisabilité de votre site.

  • L'accessibilité d'un site et de ses différentes pages se définit par la facilité avec laquelle un moteur de recherche peut les indexer (et un internaute, les visiter ...): tenez-vous en à un plan de site très simple et très clair. Ne multipliez pas les entrées et veillez à ce que la navigation y soit le plus logique et la plus rapide possible.
  • La pertinence mesure si les pages apportent des réponses pertinentes aux principales recherches des internautes: comme nous l'avons expliqué dans un précédent post, l'internaute va d'abord chercher des mots clés en rapport avec votre destination, puis les activités possibles à y faire, etc ... Faites en sorte d'apporter des réponses sur ces points en rédigeant des articles qui parlent de tout cela ... Créez un contenu original sur votre destination et veillez à ramener vos lecteurs vers des contenus parlant de votre hôtel ou de votre maison d'hôtes,
  • L'utilisabilité mesure l'expérience utilisateur proposée par votre site : est-il mobile ready, est-il rapide, les pages ne sont-elles pas trop lourdes à charger en raison de photos mal calibrées, par exemple ?..

Pourquoi Google utilise ces critères ? Parce que son succès planétaire tient au fait qu'avec 2 ou 3 mots clés, l'internaute se voit proposer des sites qui collent assez bien avec ses attentes. Que ce soit en termes de contenus, de facilité d'accès ou de lecture. Pour Google, un site qui n'aurait pas de contenu pertinent et qui serait techniquement dépassé ne serait pas un bon site à recommander à ses utilisateurs.

Mots Clés: Ce qu'attend Google dans le détail

La règle #1 est de connaître (et donc de publier) les mots clés que vos clients potentiels vont taper sur Google. Penser qu'il vous suffit d'insérer le nom de votre hôtel dans vos pages pour remonter en tête des résultats est une erreur courante.

Vous n'avez aucune idée de quels mots clés prendre en compte ? Faites un test, tapez le nom de votre destination ainsi que le terme "hôtel" ou "maison d'hôtes" et rendez-vous tout en bas de la page de résultats. Nous avons fait le test pour vous avec "chambre d'hotes + sarlat":

Entrainez-vous, essayez avec d'autres termes (y compris en intégrant volontairement des fautes d'ortographe) et vous aurez une première idée simple et économique des mots clés à prendre en compte dans vos contenus !

Pour aller plus loin, mettez-vous à la place de vos clients potentiels qui vont d'abord chercher des termes propres à votre destination (Bretagne, Menton ...) puis, généralement, une activité (route des vins, expo Matisse, etc ...). Gardez à l'esprit que ce sont ces types de mots clés qui doivent figurer en priorité dans vos contenus ... associés au nom de votre hôtel ou maison d'hôtes, évidemment !

Ne l'oubliez jamais, les mots-clés restent la base du système de référencement de Google. Durant les journées moins pleines, prenez le temps de rechercher le plus de mots clés possibles et créez les contenus (articles) adéquats dans votre site. C'est gratuit, souvent amusant et ça peut vraiment booster votre visibilité !

Mais, attentio, Google a beaucoup évolué en la matière en introduisant des notions de synonymes. En clair, ne créez pas de multiples pages avec exactement le même objectif de mots clés en pensant que cela va vous propulser dans le "top" des résultats.

Google saura vous démasquer et risque même de vous sanctionner. Ecrivez plutôt une seule page, bien rédigées, avec un contenu riche, des mots clés parfaitement bien disséminés et cités dans un bon contexte éditorial. Employez-y un maximum de mots clés avec pertinence et vous obtiendrez un bien meilleur résultat de référencement. Par ailleurs, cet objectif vous permettra de créer un contenu de long format (plus de 1000 mots) que Google a la tendance de considérer comme un bon point.

Cela vous donne l'occasion de créer un contenu unique, exclusif à votre site, qui donnera un réel boost à votre référencement. Pour cela, respectez l'objectif d'écrire au moins 450 mots pour un article donné.

Métas Tags: Ce qu'attend Google dans le détail

Title Tags: C'est un élément majeur de votre référencement. Soyez attentif à faire figurer les principaux mots clés dans les titre de votre page.

<head>  
<meta charset:"UTF-8">  
<title>Idées de séjour dans le Luberon</title>  
<meta name="description" content="Ces "Idées Séjour" sont des suggestions de ballades et de découverte ...">  
<meta name="keywords" content="maison d'hotes, sejour, luberon, provence, vaucluse">  
</head>  

Ce que vous voyez ci-dessus vous semble du charabia ? Vous avez raison ! Assurez-vous simplement que votre webagency ou votre fournisseur de technologie affiche bien les bons termes aux bons endroits.

Car , voici ce que cela donne sur Google. En clair, en quoi ce "charabia" se traduit sur les résultats de recherche:

Pour le bon usage du Title Tag, veillez à ne pas dépasser 65 caractères afin de pouvoir afficher votre titre complètement dans les résultats de Google.

Meta Description:

Ne dépassez pas 145 caractères pour donner une description du contenu de votre page. Cette variable entre peu dans le fameux ranking établi par Google mais elle a un effet réel sur le taux de clic des internautes sur votre lien. En voyant une partie de votre contenu, ils peuvent en effet juger s'il parle vraiment de ce qui les intéresse.

URL

La présence de mots-clés dans vos URLs est importante. Par exemple "www.nomdelhotel.com/sejour-luberon" permet de savoir que vous avez accentué vos efforts sur les mots clés "Sejour" et "Luberon".

Mais attention, si vous n'avez pris la peine de faire figuer ces mots clés dans les autres parties de votre page (description, article, légende des photos), votre travail sur le titre n'aura servi à rien.

Images

Les moteurs de recherche ne savent pas "lire" les images mais ils peuvent comprendre leur description à travers le nom de fichier de l'image et le tag . Ces deux éléments doivent inclure vos mots-clés en veillant à ce qu'ils servent à décrire ce que représente votre image (ex:maison-d-hote-les-chalets-chambre-double-vue-sur-le-parc-du-luberon).

Liens internes

Il s'agit de phrases ou de morceaux de phrases qui "pointent" d'une page de votre site à une autre. Les liens internes aident les internautes à naviguer à l'intérieur de votre site et sont un facteur de qualité pris en compte par les moteurs de recherche.

Liens externes

Il s'agit des liens qui "pointent" vers les pages de votre site en provenance d'autres sites. Ces liens constituent un élément plus que majeur pour permettre à Google de calculer votre fameux ranking, c'est-à-dire votre classement dans les résultats de recherche.

Mais attention, Google veillera à "tracer" ce lien :

  • le lien provient-il d'un site qui "fait autorité" ou est-ce un lien sans relation aucune. En clair, un lien de connivence ?
  • ce même lien provient-il d'un site qui bénéficie d'une bonne popularité chez Google ?
  • est-ce que ce lien est pertinent: en clair, un site qui pointe vers ma page "sejour_luberon" parle-t-il lui même de ce thème ? N'est-ce pas un lien de connivence sans rapport avec les contenus ? Auquel cas, Google aura plutôt tendance à sanctionner.
  • est-ce que le lien qui "pointe" vers votre site contient le même mot clé ?
  • est-ce que ce lien provient de phrases différentes avec des contenus variés ?

Bref, vous le voyez, optimiser votre référencement naturel relève souvent des sciences occultes, tellement l'exercice peut s'avérer complexe et profond.

Il y a quelques méthodes simples pour démarrer et identifier les bons sites partenaires capables de vous générer des liens entrants de qualité que Google saura évaluer à leur juste valeur :

  • Créez un contenu riche qui offre des informations vraiment originales sur votre établissement et votre destination et sur lesquels certains portails ont envie de faire cliquer leurs visiteurs.
  • Passez des deals avec des sites "locaux" (restaurants, attractions locales, guides locaux et offices de tourisme ...) qui vont créer des liens vers vous. Et vice-versa.
  • Exposez-vous sur des sites nationaux de type "Guides de voyage","Guides d'hébergement", etc ... Leurs liens sont en général bien pris en compte par Google car ces sites ont de bons niveaux de popularité et des contenus pertinents ... même si se faire référencer chez eux est rarement gratuit.

Réseaux sociaux et Interactions

Autant le dire de suite: les moteurs de recherche ne prennent pas en compte votre activité sur les réseaux sociaux pour déterminer votre référencement (nombre de partages sur Twitter ou Facebook, nombre de followers ...).
En revanche, Google prendra en compte le succès de votre activité sur les réseaux sociaux pour augmenter votre ranking: en clair, si Google (Analytics) mesure que de nombreux visiteurs arrivent sur votre site via Facebook, TripAdvisor et Twitter, il considérera que vous avez engagé une bonne politique de communication sociale et que les internautes apprécient vos contenus au point de cliquer sur votre site...
Un vrai succès se traduit par la multiplication de liens et de visites provenant des réseaux sociaux : cet indicateur n'échappe pas à Google.

Un conseil: investissez au moins dans la création d'une Page Facebook. Diffusez régulièrement du contenu (avec des liens vers votre site) que vos lecteurs vont apprécier au point de le diffuser à leurs amis et de générer de nouvelles visites sur votre site ...

Parlez "local"

On ne le répètera jamais assez, parlez de ce qu'il y a autour de chez vous, parlez de votre adresse, de votre ville, des noms touristiques de votre territoire (le Berry, le parc de la Vannoise ...). Pourquoi ?
Car les recherches "locales", c'est-à-dire qui associent un nom de lieu à un mot clé croissent chaque année de 54%. Et les internautes apprécient ces types de résultats.

Cette année, les recherches "locales" ont représenté 50% des requêtes lancées sur Google. Pour un hôtel ou une maison d'hôtes, le côté local ne doit pas être négligé : il se peut qu'elle soit lancée par un internaute voisin de chez vous qui cherche une chambre pour des parents proches, des amis en visite, etc ...

Sachez que Google prend désormais en compte la localisation de l'internaute (et la vôtre) pour délivrer la meilleure réponse "locale" notamment quand l'internaute interroge Google depuis son smartphone. Plus proche se trouve l'internaute de chez vous, plus votre lien remontera en tête de liste si, bien sûr, votre site est adapté au trafic mobile ! (voir juste après)

Optimisez votre contenu pour le mobile

Nous en avons parlé dans un récent post, il est plus que vital que vos contenus soient adaptés au trafic mobile (c'est-à-dire provenant des tablettes et des smartphones).

Au 1er décembre 2015, Google va d'ailleurs accentuer sa façon de référencer les sites qui auront fait cet effort; les autres étant, évidemment, déclassés.

Attention, par conséquent, si votre site jouit d'un bon référencement (après plusieurs années d'un travail de fourmi): il est possible que ce référencement se dégrade très vite dès la mise en place du nouvel algorithme ...ilsuffit, pour cela, que votre site ne soit pas encore mobile ready.

Un avant-goût de tout cela ? Vous ne l'avez peut-être pas remarqué mais, depuis avril dernier, les sites optimisés mobile sont signalés comme tel par Google sur les résultats de son moteur de recherche tels qu'ils sont diffusés sur les appareils mobiles.

Ils apparaissent en tête des choix et relèguent en fin de liste les sites non optimisés pour le mobile. Quand on sait que 34% des recherches passent désormais par ce support, cela vous en dit long sur le destin des sites non optimisés.

Vous l'avez compris, le SEO (Search Engine Optimization) est un élément plus que vital pour votre visibilité, surtout quand une industrie comme le voyage fonctionne à 80% par des recherches en ligne.

Appliquez ces quelques règles de base vous-même. Eventuellement, faites-vous aider. Mais retenez l'essentiel pour réussir par vous même: créez du contenu, du contenu ouvert sur l'extérieur, qui parle le plus souvent de vous et votre destination, qui traduise vraiment l'ambiance de votre hôtel ou maison d'hôte, et, surtout, un contenu lisible sur tous les supports, notamment les mobiles.